- Rse -

 

.:Pacte Mondial des Nations Unies

Beijaflore est membre du Pacte Mondial des Nations Unies / Global Compact. Par cet engagement, Beijaflore affirme sa volonté de défendre les dix principes du pacte :

 

Droits de l'homme

1. Les entreprises sont invitées à promouvoir et à respecter la protection du droit international relatif aux droits de l'homme ;

2. À veiller à ne pas se rendre complices de violations des droits de l'homme

 

Normes internationales du travail

3. Les entreprises sont invitées à respecter la liberté d'association et à reconnaître le droit de négociation collective ;

4. À contribuer à l'élimination de toutes les formes de travail forcé ou obligatoire ;

5. À contribuer à l'abolition effective du travail des enfants ;

6. À contribuer à l’élimination de toute discrimination en matière d'emploi et de profession

 

Environnement

7. Les entreprises sont invitées à appliquer l'approche de précaution face aux problèmes touchant à l'environnement

8. À prendre des initiatives tendant à promouvoir une plus grande responsabilité en matière d'environnement

9. À favoriser la mise au point et la diffusion de technologies respectueuses de l'environnement

 

Lutte contre la corruption

10. Les entreprises sont invitées à agir contre la corruption sous toutes ses formes, y compris l'extorsion de fonds et les pots-de-vin

 

 

Par ailleurs, Beijaflore a mis en oeuvre une politique de RSE en matière d'environnemt, d'efficacité économique et d'équité sociale.

 

.:Environnement

Pour réduire l’impact environnemental du groupe, le cabinet a mis en place une série de mesures simples et complémentaires :
- Une gestion plus écologique du papier, avec l’achat de rames de papier certifié FSC (issu de forêts aménagées de façon durable), l’impression des supports de communication sur du papier certifié FSC, l’achat de cahiers et bloc-notes en papier recyclé pour l’usage interne, l’impression recto/verso automatisée sur les imprimantes.
- Un recyclage plus systématique du papier, du verre mais aussi des piles usagées, des cartouches d’imprimantes, ou des anciens téléphones professionnels et personnels des collaborateurs.
- La réduction de la consommation, avec des ampoules à économie d'énergie sur nos différents sites et l'extinction systématique des lumières à l'heure du déjeuner et le soir.
- L’achat de fournitures plus écologiques avec l’utilisation de produits durables pour l’entretien de nos locaux, la réduction des gobelets plastiques grâce à des ecocups ou la commande de fournitures en matière recyclée : stylos, crayons, cahiers...

Le cabinet travaille actuellement sur une évaluation et un plan de compensation des émissions de carbone liés aux déplacements professionnels.

 

 

 

.:Efficacité économique

Dans un contexte urbain marqué par des contraintes physiques et environnementales de plus en plus fortes (congestion, nuisances, réglementation, rareté et prix de l'espace), les enjeux de la logistique et de la mobilité des marchandises sont considérables : activité économique, compétitivité, emploi, qualité de vie…

Pour répondre à ces enjeux, Beijaflore s’est engagé depuis plus de 2 ans avec sa filiale Headlink Partners dans un projet innovant labellisé par le Pôle de Compétitivité Advancity « Ville et Mobilité Durables » visant à déployer un service de mutualisation des livraisons/enlèvements en ville, en s’appuyant sur le développement d'une plate-forme Internet de type « bourse de fret » urbain.

Ce projet LUMD (Logistique Urbaine Mutualisée Durable) permettra de répondre aux nouvelles exigences et réglementations liées au développement durable, d’offrir un meilleur service de livraison aux commerces et aux particuliers dans des conditions économiques acceptables et d’optimiser les schémas de développement urbain en intégrant les besoins actuels et futurs de mobilité du fret.
Architecte du projet, Headlink Partners assure le co-pilotage et le développement du « business model », en partenariat avec des éditeurs technologiques et des laboratoires reconnus en logistique et mobilité urbaine (Ojassp, Sqli, Deveryware, LAMIH, Laboratoire Ville Mobilité Transport, INRETS, Laboratoire d’Economie de Paris) ainsi que des acteurs de la distribution (Groupe NMPP).

 

 

 

.:Equité sociale

Nous veillons particulièrement à ce que nos collaborateurs aient tous les moyens et outils pour s’intégrer au cabinet et progresser dans leur métier, depuis le processus de recrutement jusqu'à la réalisation de leur projet professionnel.

Séminaire d’intégration, parrainage des consultants ou encore Welcome Pack facilitent leurs premiers mois dans l’entreprise et permettent aux nouveaux collaborateurs de prendre leurs marques dans l’entreprise.

Par la suite, chez le client ou dans nos bureaux, un accès permanent à l’information est assuré avec l’existence d’un intranet consultable où que soit le consultant, l’édition régulière d’un journal interne groupe, la publication de newsletters spécifiques aux filiales ainsi que l’organisation de réunions formelles ou informelles au niveau Groupe ou équipe de travail.

Cette culture du partage qui caractérise notre organisation est un élément essentiel de la montée en compétence de nos collaborateurs. Le partage des connaissances et des expériences fait l’objet d’un programme structuré et ciblé. En effet, l’existence de structures spécifiques de knowledge management et la programmation de nombreuses formations permet à chaque collaborateur de construire sa carrière professionnelle selon ses compétences et souhaits exprimés auprès de son gestionnaire de carrière.