- Commodities -

L’accélération notable de la croissance en Chine, en Inde
ou encore au Brésil joue un rôle déterminant dans le développement des marchés de commodités, avec 
  • le développement des infrastructures et du tissu industriel (matériaux de construction, minerais métallurgiques, métaux), de la consommation énergétique (charbon thermal),
  • la réduction des surfaces agricoles disponibles pour une population croissante (phosphates, engrais),
  • l'accroissement des besoins alimentaires et la déformation du trade de matières premières agricoles en lien avec l’augmentation de la population et l’évolution des régimes alimentaires.

 

*Commodités produites localement (coûts de transport élevés et possibilité de production locale) : les pays en croissance sont de nouvelles zones d’investissement pour les acteurs internationaux en concurrence avec des acteurs locaux émergents, posant la question des conditions de succès des stratégies de développement sur ces marchés :
*
  • Stratégie d’entrée et de positionnement concurrentiel, stratégie de captation/préemption de la croissance, trajectoire de développement, rentabilité attendue des investissements associés
  • Stratégie de consolidation de marché, cibles d’acquisition
  • Questions associées : intégration en aval (distribution locale), pricing stratégique, stratégie de distribution

 

Commodités tradées : les disparités de la répartition géographique des sources de matières premières et de la croissance de la demande conduisent à une augmentation des flux de trade (minerais, engrais, céréales…). Sur ces marchés cycliques, récemment impactés par le fly up des prix de 2008 puis par la crise de 2009, les acteurs font face à des enjeux forts en matière d’anticipation de l’évolution des équilibres offre/demande au plan mondial et de sécurisation des débouchés/des prix, les principales questions stratégiques associées étant :

*
  • Stratégie de développement face à l’émergence de nouveaux acteurs issus des pays en développement et aux mouvements de concentration des acteurs internationaux
  • Rôle des firmes leaders dans la transformation des marchés : structuration de l’offre, régulation des équilibres offre/demande, intégration en aval dans le trading/le shipping
  • Types de contrats et rapports de force dans les négociations dans un contexte d’évolution de la structure des échanges : réduction des contrats bilatéraux long terme en faveur d’échanges spot ou en tout cas renégociés sur des horizons de l’ordre du trimestre, accélération de la financiarisation des marchés et montée en puissance des traders
  • Stratégie de couverture
 
*
Quelques exemples de projets
*Stratégie de développement dans les pays en croissance pour un acteur cimentier (cadrage général, études régionales et due diligences stratégiques d’investissement Brésil, Chine, Afrique de l’Ouest, etc.)

*Projections de flux seaborne et de price lines pour un acteur international sur les marchés met et thermal coal
*
Stratégie d’investissement et d’intégration verticale pour un acteur minier leader dans le secteur des engrais, stratégies de croissance régionale