- Banque d'investissement -

.:Maintenues comme relais de croissance
malgré la tourmente des marchés en 2008, les banques d’investissement des grands groupes bancaires doivent aujourd’hui répondre à des enjeux de trois grandes natures :

 

  1. Enjeu en terme d’appétit pour le risque d’abord, où les Directions Générales doivent fixer des lignes managériales claires en terme d’engagement de fonds propres par lignes métiers/produits, en incluant la capacité à piloter le coût du risque et la mise en ligne avec les obligations réglementaires bâloises. En pratique, l’offre produits et l’ensemble des processus de pilotage de la banque d’investissement devront inclure la dimension risque sur ses trois volets stratégiques : pilotage du risque de marché, du risque de contrepartie et du risque opérationnel.

  2. Deuxième enjeu, pousser encore l’industrialisation et la sécurisation des processus opérationnels et informatiques garantissant des contrôles permanents et une base globale de coûts optimisée. Le bon niveau de support, au service des métiers, est à définir pour soutenir une croissance rentable.

  3. Dernier grand enjeu, un enjeu d’ajustement de la politique RH : nouvelles obligations en termes de pratiques de rémunérations des traders, mise en place de dispositifs de gestion des talents, accroissement de la mobilité. Terrain de guerre des talents, les Directions Générales doivent innover pour développer leur attractivité et leur agilité à répondre rapidement à des besoins du business à cycle court.

 

Pour accompagner les Directions Générales des grands groupes bancaires dans l’exécution des stratégies, nous intervenons notamment dans :

  • La définition de politiques de risque et exécution de grands projets d’optimisation du risque de marché, de contrepartie, contrôle interne
  • La réalisation de programmes d’efficacité opérationnelle
  • La mise en place d’une organisation commerciale sur les clients stratégiques
  • La réalisation de grands projets RH